Où trouver des vêtements bon marché à Paris ?

Les friperies sont une excellente alternative aux magasins de vêtements ordinaires, que vous soyez fou de vêtements vintage, que vous vous souciez de l’environnement ou que vous souhaitiez simplement économiser quelques euros. Voici une sélection des meilleures friperies économiques de Paris, par Isabella Galante, correspondante de Secrets of Paris.

Dans cet article

  • Quelques conseils avant de commencer
  • Friperies
    • Croix Rouge
    • Ding Fring
    • Emmaüs
    • Free’p’star
    • Guerrisol
    • Kilo Shop
    • Vintage Désir
    • Marché d’Aligre
    • Marché aux Puces St-Ouen

Les vêtements rétro, vintage et recyclés sont devenus une tendance de la mode des décennies avant que la prise de conscience des déchets écrasants créés par l’industrie du vêtement industrialisée ne convainc nombre d’entre nous d’adopter des habitudes d’achat plus durables. Aujourd’hui, la demande de vêtements d’occasion est plus forte que jamais.

A lire également : Où acheter des produits de luxe usagés ?

Rien qu’à Paris, vous trouverez des dizaines de boutiques spécialisées dans tout, de la couture vintage de luxe aux vêtements bon marché appelés « friperies ». Avec une quantité écrasante d’options, il est facile de se perdre. Étant donné que la plupart des articles sur les vêtements d’occasion à Paris se concentrent sur les boutiques vintage les plus chères — ou omettent de mentionner les énormes différences de prix dans les magasins qu’ils proposent — nous avons décidé de dresser une liste d’adresses spécifiquement destinées aux acheteurs disposant d’un budget serré.

Nous avons visité plus de deux douzaines de friperies et de marchés pour trouver ceux où la majorité des articles ne coûtent pas plus de 15€ afin que vous puissiez être stylé sans nuire à la planète et à vos finances !

Lire également : Où acheter ses vêtements d'homme ?

Quelques conseils avant de commencer

  • Emportez de l’argent comptant : normalement, les magasins n’acceptent que les cartes de crédit pour les achats supérieurs à 5€. Vous devez donc toujours emporter des petits billets et des pièces de monnaie avec vous pour être prêt.
  • Évitez les week-ends pour éviter les les foules : si vous le pouvez, évitez d’y aller le week-end, surtout le samedi, car il est difficile de se déplacer et de tout regarder quand il y a trop de monde sur votre chemin.
  • N’oubliez pas votre sac fourre-tout réutilisable : il serait dommage de rater l’occasion de réutiliser votre propre sac, et de nombreux magasins parisiens ne les fournissent plus gratuitement.
  • Résistez à la tentation de l’acheter car elle est bon marché : il peut être tentant d’acheter une veste pour 1€, mais est-ce vraiment votre style ? Est-ce que cela va avec ce que vous avez déjà ? Ou est-ce quelque chose qui va être oublié dans votre placard ?
  • Enfin, si vous manquez de temps ou si vous ne pouvez pas faire vos achats en personne, il existe quelques friperies françaises qui vendent également leurs articles en ligne.

Magasins d’friperies

Croix Rouge

Où trouver un chemisier 100% soie pour 5€ ? Il est très peu probable que vous trouviez un autre magasin à Paris avec autant de superbes tenues à des prix aussi bas que dans les boutiques caritatives de la Croix Rouge. Il y a des articles ménagers, des livres, des DVD et une large gamme de vêtements — même des maillots de bain — pour hommes, femmes et enfants.

Comme Emmaüs, la Croix Rouge (la Croix-Rouge française) utilise les bénéfices de ses friperies pour soutenir sa mission d’assistance aux défavorisés. Les vêtements et articles ménagers donnés sont distribués gratuitement aux personnes dans le besoin, et le reste est vendu dans ce qu’ils appellent des « vestiboutiques ». Après avoir reçu des dons, les bénévoles sélectionnent soigneusement uniquement ce qui est neuf ou en bon état (rien n’est déchiré ou sale) et les vendent à un prix très abordable. Par exemple, certains articles jamais portés sont proposés à 10 % de leur prix d’origine.

Les jupes coûtent 3 à 5€, alors que les robes coûtent 5 ou 6€, et la majorité des chaussures sont à 7€, y compris celles de Jimmy Choo. Il est à noter qu’il s’agit de la seule friperie dont nous avons été témoins pour appliquer activement les mesures de sécurité Covid en limitant le nombre de personnes pouvant entrer dans la boutique et en rendant obligatoire l’utilisation du désinfectant pour les mains à l’entrée.

https://www.croix-rouge.fr 32 Rue de Maubeuge, 9e Ouvert du mardi au samedi 14h30-19h

Autres emplacements :

  • 36 rue Geoffroy l’Asnier, 4e, ouvert du
  • mardi-ven 15h à 19h 40 Rue Albert Thomas, 10e, ouvert lun-sam 10h30-19h
  • 103 rue de Charenton, 12e, ouvert mardi-sam 10h-13h15
  • 14 rue des Cloÿs, 18e, ouvert du mardi au samedi 14h30-18h30

Ding Fring

Si l’idée d’aller dans un espace bondé et minuscule vous fait grincer des dents, cette boutique est pour vous. L’espace est large, bien rangé et il n’y a pas d’escalier, il est donc accessible aux fauteuils roulants. En ce qui concerne la collection elle-même, vous trouverez sections de vêtements pour femmes, hommes, enfants et vintage. Les prix varient de 5€ à 13€, ou jusqu’à 20€ pour des marques populaires telles que Mango ou Desigual. Si vous êtes à la recherche de bonnes affaires, recherchez les grands bacs où tout ne coûte que 2€.

Ding Fring

Ding Fring

https://www.facebook.com/dingfringest/ 39 Rue Labrouste, 15e Ouvert lun-sam 10h-19h Ding Fring

Autres emplacements :

  • 340 Rue des Pyrénées, 20e, ouvert lun-sam 10h-19h
  • 46 Rue du Surmelin, 20e, ouvert lun-sam 10h-19h

Emmaüs

Le shopping à Emmaüs n’est pas seulement excellent pour l’environnement et votre budget, mais aussi pour aider les personnes dans le besoin. L’association caritative Emmaüs a été créée en France en 1949, et les bénéfices de ses nombreuses boutiques vont à l’appui de leur mission de lutte contre l’exclusion sous toutes ses formes, notamment par la création de emplois.

Boutique Communauté, Boulevard Rochechouart, 9e Ils collectent, trient et vendent toutes sortes d’articles dont les gens pourraient avoir besoin, y compris des vêtements, des livres, de la vaisselle, des meubles, des disques, des jouets pour enfants, du bric-à-brac et même des appareils ménagers, selon le magasin. Par exemple, à la boutique Communauté sur le boulevard Rochechouart au 9e, où les vêtements sont vendus entre 5 et 40€ pour les marques de créateurs. Vous y trouverez principalement des vêtements contemporains, avec des pièces de Massimo Dutti, Zara, H&M et d’autres marques de mode rapide. Mais tout est en parfait état.

Boutique Communauté, Boulevard Rochechouart, 9e

Boutique Communauté, boulevard Rochechouart, 9e

Boutique Communauté, Boulevard Rochechouart, 9e Dans la Friperie Solidaire du 12ème, les locaux sont soignés et spacieux, et il y a même deux vestiaires. Le stock comprend des vêtements pour femmes, des articles ménagers, des livres, des DVD, des vêtements pour enfants et des jouets. Les marques de vêtements sont pour la plupart des marques contemporaines courantes. Vous pouvez trouver des robes à 6€, des chemises boutonnables de marques comme GAP pour 5€, et un rack complet pour 1€ par article. Le personnel ici a été exceptionnellement poli.

Friperie Solidaire dans la 12e

Friperie Solidaire dans la 12e

Friperie Solidaire dans la 12e La boutique Emmaüs Défi du Centquatre, qui se présente comme un appartement élégamment rétro avec une sélection plus restreinte d’articles sélectionnés provenant de leur emplacement (beaucoup) plus vaste de la rue Riquet. Il y a moins d’articles vestimentaires, mais ce qui est là penche davantage vers le style vintage, de 10 à 50€.

Emmaüs Défi au 104 Pour être clair, toutes les boutiques Emmaüs ne sont pas identiques. Certains sont énormes et vendent tout, d’autres sont plus petits et ne vendent que des vêtements. Certains incluent des articles recyclés provenant de leurs propres ateliers. Et certains sont plus élégants que d’autres, alors ne les jugez pas tous après en avoir visité un seul.

Voici les différents Les « marques » Emmaüs :

  • Communauté Emmaüs Paris « Boutique Solidaire » : ce sont les boutiques de quartier originales, avec six magasins à Paris vendant des vêtements, des meubles, des jouets et des articles de maison, tous ouverts mardi, mer, ven 13h30-19h ; sam 10h-19h.
    • 27 boulevard de Rochechouart, 9e
    • 85 Avenue du Général Michel Bizot, 12e
    • 158 & 160 Boulevard Diderot, 12e
    • 102 Rue de Reuilly, 12e
    • 47 Rue de Cîteaux, 12e
    • 105 Rue de Clignancourt, 18e
  • Emmaüs Défi : ces deux boutiques sont parmi les plus innovantes du groupe Emmaüs, et sont recommandées si vous souhaitez découvrir certains des articles recyclés les plus intéressants. L’emplacement du Riquet est le plus grand Emmaüs de Paris, avec à peu près tout ce que vous pouvez imaginer à vendre ; non loin de là se trouve un élégant magasin Emmaüs « organisé » à l’intérieur du Centquatre centre artistique et communautaire (qui vaut le détour en soi). N’oubliez pas de consulter leur page FB pour connaître les dernières ventes et fermetures de vacances :
    • 40 Rue Riquet, 19, ouvert le mercredi 13 h 30 à 18 h et le samedi de 10 h à 18 h.
    • Le 104, 104 rue d’Auberviliers/5 rue Curial, 19e, ouvert merd-ven 13h30-17h45, sam 11h30-18h45
  • Emmaüs Alternatives : connues pour leurs événements Vente au Kilo réguliers (suivez-les sur FB pour les dernières dates) où vous pouvez obtenir un kilo de vêtements pour seulement 10€, leurs sept boutiques parisiennes se concentrent sur les vêtements, les accessoires, les livres, les jouets, les disques et les petits articles de cuisine. Cliquez sur chaque adresse pour avoir une meilleure idée de leurs articles spécifiques (tous vendent des vêtements).
    • 13 rue Léopold Bellan, 2e, ouvert mar-sam 11h-19h
    • 74 rue de Turbigo, 3e, ouvert lun-sam 11h-19h30
    • 6 rue Monge, 5e, ouvert lun-sam 11h-19h30
    • 43 rue du Faubourg du Temple, 10e, ouvert lun-sam 11h-19h30
    • 54 rue de Charonne, 11e, ouvert lun-sam 11h-19h30
    • 22 Boulevard Beaumarchais, 11e, ouvert lun-sam 11h-19h30
    • 105 Boulevard Davout, 20e, ouvert lun-sam 11h-19h30
  • Emmaüs La Friperie Solidaire : ce sont de loin les collections de vêtements les plus chics de toutes les marques Emmaüs, avec des prix légèrement plus élevés (mais bon, c’est pour une bonne cause, tu te souviens ?). « Le Labo de l’Abbé » vend une collection de vêtements recyclés à la mode créés dans leurs propres ateliers. Ils ont des emplacements supplémentaires en banlieue si vous vous sentez aventureux.
    • 17 Rue Chaligny, 12e, ouvert du mardi au samedi de 10 h 45 à 14 h et de 15 h à 19 h
    • Le Labo de L’Abbé, 25-27 rue Oberkampf, 11 h, ouvert du mardi au samedi de 11 h à 14 h et de 14 h 30 à 19 h (ouvert uniquement l’après-midi le mercredi)
  • Le Label d’Emmaüs est la boutique en ligne en vendant une sélection d’articles de TOUTES les boutiques Emmaüs en France à des prix avantageux. Ramassage en personne ou livrés en France.

Remarque  : si vous souhaitez également faire don de vos propres articles à Emmaüs, assurez-vous de consulter le site Web de la succursale spécifique pour savoir quand et où vous pouvez déposer vos articles (il y a généralement des heures spécifiques et parfois un lieu de dépôt distinct du magasin).

SAVIEZ-VOUS ? « Bric-a-Brac » est une expression française définie comme « une collection diverse de petits articles généralement d’une valeur ornementale ou sentimentale » et dérive de l’expression française « à bric et à brac » qui signifie « une collection d’objets aléatoires et de vieilles choses disparates, généralement en mauvais état » (c’est-à-dire des ordures). La phrase a été adoptée en anglais, utilisée de manière interchangeable avec « knick knacks ». LE

Star « P » gratuite

Ouvert en 1994, cet endroit porte bien son nom, puisqu’il est la star de toutes les friperies parisiennes. Leurs trois magasins, tous situés dans le Marais, facilitent leur visite en un seul voyage. Populaires auprès des Parisiens, des jeunes et des familles stylés aux couples plus âgés, ils sont presque toujours emballés, même en semaine. Il peut devenir chaud, un peu claustrophobe et déroutant, car les vêtements de tous les styles sont entassés sans distinction claire entre les vêtements pour hommes et pour femmes. Néanmoins, la collection est assez intéressante et les prix sont très attractifs.

Star « P » gratuite

étoiles « P » gratuites

« Bin de 1€ » gratuit de « P’Star »

Star « P » gratuite Le choix est vaste, vous pourrez donc trouver presque tous les types de tenues, y compris les plus excentriques. Les articles datent des années 70 à 90, ainsi que des marques contemporaines telles que Abercrombie, Hollister et Nike. Les prix sont en moyenne de 5 à 15€. Outre les vêtements, vous trouverez des écharpes, des sacs, des chapeaux, ceintures et chaussures, généralement bien entretenues, et vous pouvez toutes les essayer. Le point culminant est le « bac à 1€ », où les articles sont moins chers que certaines baguettes de la ville. Faites l’effort de creuser dans la pile et vous serez sûr de trouver un trésor caché.

https://www.facebook.com/pagefreepstar/ Les trois boutiques sont ouvertes du lundi au samedi de 11 h à 20 h 30, le dim de 12 h à 20 h 30

  • 52 Rue de la Verrerie, 4e
  • 61 Rue de la Verrerie, 4e
  • 20 Rue de Rivoli, 4e rue de Rivoli

Guerrisol

Voici où se trouvent les meilleures offres : un paradis des sensations fortes bon marché avec des chemises à 2€ et des vestes d’hiver à 5€. Il est peu probable que quelque chose dépasse 20€, et en semaine, les prix sont les moins chers. Chacun de ses magasins regorge de tonnes de vêtements : manteaux, chaussures, chapeaux, ceintures et sacs pour femmes, hommes et enfants à des prix imbattables, avec de nouveaux articles qui arrivent quotidiennement de leurs entrepôts internationaux. Les articles sont bien organisés et il y a plusieurs salles pour les essayer.

Cependant, il y a quelques inconvénients. Premièrement, vous ne pouvez pas compter sur la qualité de ce que vous obtenez ; parfois, les vêtements sont tachés ou les pulls ont des boules de duvet. Assurez-vous donc d’inspecter chaque article de près, même s’il ne s’agit que de quelques euros. Deuxièmement, l’endroit lui-même n’est pas dans son meilleur état ; parfois, il a simplement l’air sale. Une chose est sûre : vous ne découvrirez aucun label d’une classe bien supérieure à Zara, mais pour ce qu’ils facturent, vous ne vous attendez pas à trouver une Chanel, n’est-ce pas ?

Guerrisol

Guerrisol Notez qu’ils vendent également une petite sélection de vêtements et d’accessoires sur leur site Web, mais les prix sont légèrement plus élevés (et bien sûr, vous ne pouvez pas les essayer ou les inspecter pour détecter tout dommage).

https://guerrisol.shop/fr/ 21 Blvd de Rochechouart, 9e ouvert lun-sam 10 h 30-19 h 30

Autres emplacements :

  • 45 Boulevard de la Chapelle, 10e, ouvert lun-sam 10h30-18h30
  • 96 bis Boulevard Barbès, 18e, ouvert lun-sam 10h30-19h30
  • 34 Avenue de Clichy, 18e, ouvert lun-sam 10h30-19h30
  • 90 Avenue du Général Leclerc, 14e, ouvert lun-sam 10h-19h
  • 5 Avenue d’Italie, 13e, ouvert lun-sam 10h30 19h
  • 115 Avenue d’Italie, 13e, ouvert du lundi au samedi de 10 h 30 à 19 h

Boutique Kilo

Ce magasin a proposé un concept unique d’achat de vêtements tout comme vous achetez des légumes sur le marché. Il s’agit d’un système qui fixe les prix au kilo en fonction du type d’article et de sa qualité.

Kilo Shop ****Magasin 22 Kilo Un point coloré sur chaque article indique sa valeur. Le rouge indique que les articles sont de 20€ par kilo ; le vert est de 30€ le kilo, le bleu est de 40€, l’orange est de 60€ et les étiquettes blanches ont un prix fixe. Au départ, il peut être assez difficile d’estimer le prix de tout, mais il y a des échelles pour que vous puissiez avoir une idée avant aller au caissier. Pour vous donner une idée, une chemise coûtera entre 5 et 6€ et une robe de 7 à 9€. Assurez-vous simplement de choisir des tissus légers, sinon cela ne vaut peut-être pas la peine.

Kilo Shop 4€ Bacs ****Magasin 24 Kilo Cependant, les articles les moins chers se trouvent dans les grands bacs à l’entrée, où chaque pièce coûte 4€. En plus des vêtements, vous pouvez également déterrer des écharpes, des chapeaux, des sous-vêtements et de nouvelles chaussettes. Bien que le style général du Kilo Shop soit vintage, certains vêtements sont contemporains.

Un lieu jumeau appelé Kawaii a été ouvert juste à côté du Kilo Shop de la rue de la Verrerie, mais à part les kimonos, personnellement, nous ne voyons pas une grande différence entre les deux et les prix sont les mêmes). Vous trouverez les magasins de marque Kilo Shop dans toute la France (Lyon, Nice et Lille), et même à l’étranger à Athènes et Tokyo.

Remarque ****Magasin 25Kilo Kawaii  : Dans des conditions normales, vous pouvez essayer ce qui vous plaît dans les cabines d’essayage, mais dès maintenant ils sont fermés en raison de Covid.

https://www.kilo-shop.com/fr/accueil/ 65 et 69-71 Rue de la Verrerie, 4e Open lun-sam 11h-19h, dim 14h – 19h

Autres emplacements :

  • 125 Boulevard Saint-Germain, 6e, ouvert lun-sam 11h-19h, dim 14h-19h30
  • 10 Boulevard Montmartre, 9e, ouvert lun-sam 11h-14h et 14h30-19h 8
  • Boulevard de Magenta, 10e, ouvert lun-sam 11h-19h30, dim 14h-19h

Désir Vintage

Situé juste à côté du plus célèbre falafel de Paris, Vintage Désir pourrait être confondu au premier coup d’œil avec un salon de coiffure en raison de sa façade historique. Mais un coup d’œil à l’intérieur montre clairement ce qu’est ce magasin. Les clients de tous âges peuvent être vus à récurer les étagères pour leur prochain achat, se bouscuiller pour trouver de l’espace entre les allées étroites pour vérifier les pantalons, les jupes, les manteaux, les chaussures, les ceintures, les sacs à main et chapeaux.

Désir Vintage

Désir Vintage La boutique, ouverte en 2006, propose des vêtements et accessoires pour hommes et femmes. Une partie de la collection est vintage, mais vous verrez également de nombreuses marques modernes telles que Old Navy, Forever 21 et Desigual. Les robes et vestes coûtent environ 10€, tandis que les chemises et chapeaux sont disponibles pour 5€. Il y a aussi une boîte de 1€ avec une grande variété d’articles si vous êtes d’humeur à creuser. La cabine d’essayage dans le coin n’est qu’un rideau improvisé enfilé entre deux étagères, mais vous permet d’essayer tout ce qui attire votre attention avant l’achat.

Boîte de 1€ de Vintage Désir Vintage Désir est vintage à plusieurs égards ; il n’y a pas de site Web, de page Facebook ou d’Instagram mis à jour depuis des années, mais c’est l’une des rares friperies ouvertes tous les jours avec des heures d’ouverture prolongées.

32 Rue des Rosiers, 4e Ouvert tous les jours de 11h à 21h

Marchés aux puces

Marché d’Aligre

Il vaut la peine de s’arrêter au marché en plein air de la place d’Aligre, l’un des seuls marchés aux puces de Paris, où, juste au-delà des stands de restauration, vous trouverez un espace dédié au bric-à-brac, aux livres usagés, aux antiquités et à quelques étagères et tables empilées de chaussures usagées et de vêtements d’occasion, la plupart vendus à 2€.

Marché d’Aligre Le Marché d’Aligre est un marché populaire dans ce qui était autrefois un quartier très cosmopolite et ouvrier avant que les touristes et les parisiens plus aisés ne commencent à le fréquenter. Aujourd’hui, c’est un mélange unique de tendance et de tradition, où vous pouvez toujours trouver de bonnes affaires si vous êtes patient (et persévérant). Les « fripes » et le marché aux puces existaient en fait depuis la création du marché au XVIIIe siècle, spécifiquement pour fournir des vêtements abordables et d’autres produits de première nécessité aux membres défavorisés de la communauté locale. Malgré la gentrification récente, cet esprit communautaire demeure vit au Marché d’Aligre.

Marché d’Aligre Il y a des articles pour femmes, hommes et enfants, pour la plupart mélangés ensemble. Mais à part les baskets Nike ou Vans usées cachées, vous ne trouverez probablement aucun vêtement de marque dans ces piles, et certainement pas quelque chose de « vintage ». Il n’y a aucune étiquette de prix sur les vêtements usagés. Cependant, dans certains stands, les vendeurs crient que tout est vendu à 1€. Dans d’autres, si vous n’aimez pas le prix qu’ils demandent, vous pouvez toujours négocier (ce qui n’est jamais possible dans une friperie ordinaire), donc c’est un bonus.

Une pile de fripes au Marché d’Aligre Notez qu’il existe également des stands vendant des vêtements neufs extrêmement bon marché (y compris des chaussettes, des sous-vêtements et des pyjamas, pour ceux qui sont arrivés avant leurs bagages), un peu comme dans un magasin à un dollar aux États-Unis. Les prix des stands vendant des articles neufs sont clairement indiqués. N’oubliez pas d’emporter de l’argent avec vous, car les vêtements usagés Les stands ne prennent pas de cartes de crédit.

Place d’Aligre, 12e Ouvert du mardi au ven 7 h 30-13 h 30 ; sam-dim 7 h 30-14 h 30

Marché aux Puces St-Ouen

Vous trouverez presque tout ce qui est imaginable sur le plus grand marché d’antiquités et d’occasion au monde, et les vêtements d’occasion ne font pas exception. La plupart des gens visitent les boutiques vintage haut de gamme que l’on trouve au Marché Véraison, au Marché Bert Bert et au Marché Serpette, et la popularité croissante de ces derniers signifie que les prix ne sont plus une bonne affaire. Aujourd’hui, même les magasins vintage et rétro moins chics sont tout aussi chers.

Marché aux Puces St-Ouen

Marché aux Puces St-Ouen Si vous recherchez les meilleures affaires, évitez complètement les boutiques et concentrez-vous sur les stands et tentes temporaires installés le long de la rue Jules Vallès et de la rue Paul Bert. Encore une fois, étant un marché, aucune étiquette de prix n’est en vue, alors soyez prêt à négocier, (le rabais le plus bas que vous peut généralement s’attendre à 20 %). Vous ne devriez pas avoir à payer plus de 15€ sur ce qui vous intéresse.

Marché aux Puces St-Ouen Comme le Marché d’Aligre, apportez de l’argent et des pièces avec vous (il n’y a pas beaucoup de distributeurs automatiques de billets dans le quartier), et ne vous attendez pas à pouvoir essayer quoi que ce soit à moins de pouvoir le faire sans vestiaire. Et malheureusement, vous devrez surveiller de très près vos effets personnels, car les pick-pockets sont partout sur le marché.

Remarque pour s’y rendre Marché aux Puces St-Ouen  : La promenade de la station de métro Porte de Clignancourt au Marché aux Puces de St-Ouen n’est certainement pas la plus pittoresque de Paris. Vous devrez passer devant le « marché aux voleurs » de tentes blanches (vente de nouvelles marques de créateurs de cochonneries et de contrefaçons le long de l’avenue de la Porte de Clignancourt), passer sous l’autoroute périphérique, puis entrer dans le « vrai » marché d’antiquités de la rue des Rosiers. Vous pouvez atteignez également la rue Paul Bert en tournant sur la rue Henri Fabre, mais cette rue est très bondée de vendeurs qui essaient de vous vendre leurs contrecoups bon marché et de nouvelles ordures collantes. Vous pouvez également prendre le bus 85 directement depuis Châtelet, dans le centre de Paris, qui vous dépose juste à la rue Paul Bert pour éviter les tracas. Consultez la carte ici.

Rue Jules Vallès/Rue Paul Bert, Saint-Ouen (93) Le marché est ouvert les samedis 9h-18h et dim 10h-18h (mais la majorité des stands n’ouvrent pas avant 11h), et le lun 11h-17h.

Autres boutiques

Voici quelques autres endroits qui ont été visités mais qui étaient un peu trop chers pour réaliser la coupe finale :

  • BIS Boutique Solidaire
  • By Flowers
  • Come On Eileen
  • Épisode
  • Fanny Miami
  • Hippy Market
  • Kiliwatch
  • LeOffre
  • Oxfam
  • Rétro-Paris

atteignez également la rue Paul Bert en tournant sur la rue Henri Fabre, mais cette rue est très bondée de vendeurs qui essaient de vous vendre leurs contrecoups bon marché et de nouvelles ordures collantes. Vous pouvez également prendre le bus 85 directement depuis Châtelet, dans le centre de Paris, qui vous dépose juste à la rue Paul Bert pour éviter les tracas. Consultez la carte ici.

Rue Jules Vallès/Rue Paul Bert, Saint-Ouen (93) Le marché est ouvert les samedis 9h-18h et dim 10h-18h (mais la majorité des stands n’ouvrent pas avant 11h), et le lun 11h-17h.

Autres boutiques

Voici quelques autres endroits qui ont été visités mais qui étaient un peu trop chers pour réaliser la coupe finale :

  • BIS Boutique Solidaire
  • By Flowers
  • Come On Eileen
  • Épisode
  • Fanny Miami
  • Hippy Market
  • Kiliwatch
  • Le

ARTICLES LIÉS